Qu'est ce que le vaginisme ?


Le vaginisme est l'impossibilité pour une femme d'être pénétrée.

 

Elle souhaite consciemment pouvoir le faire mais les muscles de son vagin et de son périnée se contractent de façon involontaire et la pénétration de la verge du partenaire est impossible.

 

C'est un peu comme si une partie d'elle souhaitait ce rapport et qu'une autre le refusait...Et c'est cette part qui l'emporte !

Le partenaire peut avoir la sensation de se heurter à un "mur".

 

Le vaginisme peut être primaire quand aucune pénétration n'a jamais été possible, ou secondaire...

Une sexualité avec pénétration a existé mais le vaginisme est apparu ensuite, généralement après un événement, parfois anodin.

 

Il y a de nombreuses causes qui peuvent être à l'origine du vaginisme, aussi bien physiques que psychiques.

 

Néanmoins,  il est fréquemment  impossible d'en trouver la raison...

 

Cela n'empêche cependant pas la guérison.

 

Celle-ci est fréquente sans pour autant passer par un parcours de thérapie psychique

( cependant si vous en ressentez le besoin, n'hésitez pas...Cela peut être un complément intéressant)..

 

Causes du vaginisme:

 

   Quelle que soit l'origine, c'est un réflexe qui se met en place.

 

Comme tout réflexe, il échappe à la conscience.

 

C'est un peu comme si votre corps était conditionné à se bloquer à l'idée de la pénétration.

 

Un premier essai infructueux ( peur, problème d'éducation, appréhension après un évènement, douleur...) va déclencher, chez la femme, une expérience négative ( douleur, peur..).

 

Un cercle vicieux va alors se mettre en place: La fois suivante où elle va essayer de faire l'amour, le souvenir du "raté" va se cumuler aux éléments qui ont provoqué le premier échec, ce qui va augmenter l'appréhension, donc la tension, d'où un nouvel échec.

 

Un cercle vicieux va alors s'enclencher et le conditionnement augmenter.

Le vaginisme n'est pas lié à une malformation ( qui aurait été décelée par le médecin ), vous n'êtes pas "trop étroite"...

 

C'est important à comprendre, beaucoup de femmes redoutant cela.